Mot de la rédactrice en chef

Margaret I. Fitch

Abstract


Récemment, j’ai été étonnée de constater la fréquence à laquelle le sujet de la survivance est soulevé dans les congrès et conférences en oncologie. Les personnes diagnostiquées d’un cancer et traitées vivent non seulement plus longtemps, mais aussi avec une maladie essentiellement sous contrôle, voire aucune manifestation clinique. Leur nombre a atteint un point sans précédent et est appelé à continuer d’augmenter grâce aux avancées scientifiques et technologiques contribuant au diagnostic et au traitement précoces du cancer. De telles circonstances nous placent dans une excellente position pour apprendre de ces gens sur les lacunes du continuum de soins et pour explorer diverses idées d’amélioration du soutien et de la prestation de soins.


Full Text:

PDF

Refbacks

  • There are currently no refbacks.